Vivre le congrès 2015 de l’IFLA au Cap

La communauté bibliothéconomique mondiale respecte la tradition de rencontre annuelle, après le vieux continent, c’est le berceau de l’humanité qui accueille le congrès de la Fédération internationale des Associations et Institutions de Bibliothèques (IFLA). Depuis une semaine déjà, les bibliothécaires du monde affluent par voies terrestre, aérienne et maritime en terre sud africaine pour participer au 81e congrès mondial des bibliothécaires et associations de bibliothèques qui se tient au Cap du 15 au 21 août 2015 autour du thème « Bibliothèques dynamiques : accès, développement et transformation ».

Après Lyon 2014, qui a battu des records pour avoir rassemblé 3975 professionnels, venant de 144 pays autour de plus de 500 sessions d’échanges, le congrès du Cap est parti pour relever le défi au grand bonheur de la communauté bibliothéconomique mondiale. C’est parti pour une semaine d’échanges et d’enrichissement professionnels, d’inspiration, de découverte, de développement personnel et de réseautage avec les membres de la communauté bibliothéconomique  mondiale.
Engagé dans le combat de la francophonie au sein de l’IFLA et de ses instances, le Comité français international bibliothèques et documentation (CFIBD) a reconduit son programme annuel d bourses en permettant à 11 collègues français et 12 collègues francophones de participer à cette enrichissante expérience du WLIC2015, et certains d’entre eux pour la première fois. Cet effort notable dans l’action internationale des bibliothèques et des bibliothécaires du CFIBD dure 18 ans avec 450 bourses octroyées.

L’ouverture officielle du congrès de l’IFLA es toujours précédée par les traditionnelles réunions des comités permanents (Standing Committee meeting), qui sont des moments d’échanges, de bilan et d’élaboration de programmes d’activités des différentes sections de l’IFLA et les Caucus, autre modèle de réunion à l’IFLA organisé sous forme de regroupement régional ou de communauté linguistique . Mais, c’est également l’occasion de découvrir le centre de congrès, prendre ses marques et retirer son matériel de congressiste, dont le symbolique badge de l’IFLA avec le programme complet du congrès en petit format incorporé. Flanqué de ce sésame, qui t’ouvre grandement les différents espaces et services du congrès, les réunions professionnelles, l’espace d’exposition des éditeurs, la soirée culturelle et les visites des bibliothèques. Dès lors, mu par un sentiment d’appartenance à une généreuse communauté, encline au partage, le congressiste s’engage dans une opération d’élargissement de ses horizons professionnels avec ses pairs venus des quatre coins du monde. Je promets de revenir dans les billets qui suivent de mon vécu de congressiste, par la synthèse ou le partage des grandes lignes  des sessions auxquelles j’ai participées.

Publicités

Rideau sur l’ifla 2013 ! Cap sur Lyon 2014

Les rideaux sont tombés sur le 79e congrès et assemblée générale de l’IFLA à Singapour, après la clôture des travaux du WLIC2013 par Mme Sinikka Sipilä à la suite deWLIC2013 son discours de prise de fonction comme présidente de l’IFLA. On a vécu pendant une semaine un congrès riche en échanges autour du thème « Les bibliothèques du futur : des possibilités infinies». La rencontre mondiale des bibliothécaires, ouverte et clôturée en sons et lumières, a été pleine de couleur et de dynamisme intellectuel. La communauté mondiale des bibliothécaires et éditeurs embarquent pour le pays de Marianne. La France convie le monde bibliothéconomique à ‘’…une confluence vers la connaissance’’ à Lyon en 2014 pour le 80ème congrès de l’IFLA sur le thème «Bibliothèques, citoyenneté, société : une confluence vers la connaissance ».

Le temps d’embarquer à bord du paquebot de l’IFLA pour aller s’échouer volontairement au confluent du Rhône et de la Saône, arrêtons-nous sur ces dix jours d’amarrage au large de Singapour, cette merveilleuse île de l’Asie du Sud-Est. Dans un élan de partage, je compte, à travers quelques billets, tirer un bilan professionnel d’une participation à cette rencontre mondiale des bibliothèques et des bibliothécaires qui aura réuni 3750 participants venant de 120 pays, autour de 224 sessions.

Cette entreprise de restitution et de partage consistera à faire une rétrospective de mon quotidien de congressiste autour de mes centres d’intérêts parmi les cinq sous thèmes du congrès de 2013 : Open Access and digital ressources (1) ; Policy, strategy and advocacy (2) ; Users driving access and services (3) ; Tools and techniques (4) ; Ideas, innovations, anticipating the new (5). Mais ce sera également le moment, de faire le point sur mes différentes expériences au cours de ce congrès : Préparatifs de congrès (boursier francophone du Cfibd, permanence au stand de promotion du congrès de de Lyon en 2014) ; le congrès vue de l’intérieur (découverte du fonctionnement de l’IFLA en tant qu’assistant du centre francophone IFLA en Afrique, participation à la traduction de l’IFLA Express) ; les espaces de discussion et de partage ; l’engagement dans l’AIFBD, l’aspect culturel et l’enrichissement à travers la rencontre avec de nouveaux collègues et les retrouvailles avec des confrères d’autres pays, etc.

Précisons que sur les flots pour Lyon 2014, nous allons risquer l’aventure de voguer dans le sillage du paquebot de l’IFLA, à bord d’OpenLib.Sn. Cette petite barque que je poussai à l’eau en mars 2012, suivant la longue traîne des embarcations sénégalaises déjà en mer dans la biblio-blogosphère mondiale, à l’image de SENBIBDOC. Donc, ce sera un nouveau départ pour redonner vie à cet espace ouvert aux professionnels de l’information et de la documentation, et mis en veilleuse depuis lors au profit d’un microblogging sur mon profil Twitter Thiaatmi et un partage sur les pages Facebook ASBAD.ASSO et ASBAD.INFO que j’administre pour notre association professionnelle ASBAD.

En faisant cap sur Lyon 2014, pour une confluence des cultures et des connaissances, je convie mes hôtes, le temps d’un voyage, à des échanges. Volontiers, je partagerai ma pratique quotidienne de la profession et les retours d’expériences acquis au contact d’autres environnements bibliothéconomiques : séjour d’immersion de quatre semaines dans les bibliothèques saoudiennes à Ryadh, périple bibliothéconomique de trois semaines à travers cinq États américains dans le cadre de l’excellent programme d’échanges du Département d’Etat américain International Visitors Leadership Program (IVLP) 2012, participation d’un francophone au congrès de l’ALA (Association américaine des bibliothèques) à Anaheim en Californie en 2012, etc.

Nous allons beaucoup discuter de la profession, des bibliothèques et de leur évolution, mais surtout de l’Open Access (OA) et sa dynamique en cours dans le monde. Nous partirons d’un état de l’art de l’OA au Sénégal, pour remonter le temps, s’il le faut, jusqu’à l’atelier national de lancement que j’ai eu à coordonner au nom du Consortium sénégalais des bibliothèques de l’enseignement supérieur (COBESS) avec son partenaire Eifl.net.

Mais, avant de lever l’ancre pour naviguer vers Lyon, explorons, comme promis, l’île de Singapore et les dédales du Syntec convention center pour revivre le 79e congrès et assemblée générale de l’IFLA 2013.

%d blogueurs aiment cette page :